L'entretien

Plus d'articles

5 questions pièges auxquelles il faut se préparer !

21 février 2017
Déposez votre CV

CV posté
infographie-metier-numerique

Les recruteurs ont toujours en réserve différentes questions que l’on retrouve dans tous les secteurs. Ces « questions pièges », nommées ainsi pour leur caractère déstabilisant, sont en réalité d’excellents outils qui permettent à votre interlocuteur de recueillir les informations dont il a besoin, même celles que vous souhaitiez dissimuler… Pour préparer vos entretiens, voici 5 questions pièges fréquentes pour lesquelles il est bon d’être bien disposé à répondre.

Aimez-vous travailler en équipe ?

Dans la quasi-totalité des postes pour lesquels vous pouvez postuler, vous serez amené à travailler avec d’autres personnes. La réponse doit donc nécessairement être « oui » ; c’est cependant la manière dont vous vous justifierez qui sera significative. Afin de montrer votre motivation, insistez sur comment et pourquoi sous serez un atout pour vos collègues. Si tel est le cas, vous le serez aussi pour l’entreprise.

Pourquoi devrions-nous vous embaucher ?

Ce genre de question peut facilement vous désorienter, mais ne baissez pas votre garde ! C’est le moment de vous mettre un pied d’égalité avec le recruteur et d’aller droit au but : vous avez besoin de lui et lui de vous, vous êtes persuadé que votre future relation de travail sera bénéfique pour chacun d’entre vous. Une fois la confiance installée, vous serez apte à convaincre votre interlocuteur qu’il fait le bon choix en vous recrutant.

Parlez-moi de vous

Cette question (qui n’en est pas réellement une) est l’une des plus posées par les recruteurs ; elle vous invite à prendre du recul par rapport à qui vous êtes et comment vous vous percevez. Prenez donc garde à ne pas vous égarer.

Vous devez être prêt et répondre avec certitude et sang-froid ; vous pouvez par exemple parler d’une histoire ou d’un événement marquant de votre vie qui fait de vous ce que vous êtes aujourd’hui. N’oubliez pas de faire un lien avec les compétences requises pour le poste voulu.

Si vous pouviez travailler pour n’importe quelle entreprise, laquelle choisiriez-vous ?

Attention. Ici, le recruteur cherche à mesurer votre degré de motivation, votre loyauté. Son but est de repérer les candidats qui pourraient être amenés à changer brusquement de plan de carrière afin de les écarter. Il faut donc se concentrer sur le poste désiré et ne pas démarrer une conversation dans laquelle vous pourriez citer des concurrents. Montrer que cette entreprise représente votre premier choix et expliquez pourquoi. Qu’est-ce qui la rend unique ?

Avez-vous des questions ?

Cette traditionnelle question posée à la fin d’un entretien se cache derrière une fausse simplicité. Avant de répondre « Non, je crois que nous avons tout abordé » et d’aller reprendre vos esprits hors du bureau, prenez le temps d’élaborer les questions que le recruteur attend. « Quels sont les besoins de votre entreprise pour qu’elle puisse se développer ? En quoi puis-je réellement faire la différence ? » À vous d’utiliser à bon escient les derniers instants de l’entretien pour montrer votre motivation et votre intérêt.

Laissez nous un commentaire

No comments yet